Tout comme sont prédécesseur .EU, les .MOBI (un sTLD) viennent de passer de la phase "Trade Mark Sunrise" à "Land Rush", ce qui s'est traduit par un dépôt massif de noms de domaine (il faut lire "cybersquatting" ;-)), malgré le prix de 149 euros, prix pourtant jugé prohibitif par le registre en charge de cette extension. A partir d'Octobre 2006, le prix devrait chuter à 22 euros durant l'ultime phase "General Registration".

On peut se demander si cette nouvelle extension opportune ne sera pas encore une vache à lait comme les .EU l'avaient été, générant un énième degré de cybersquatting, et une nouvelle extension à protéger, ou à monnayer à une société dépositaire d'un .MOBI ou du registrar, qui bien souvent, est complice...